Quand l’innovation, la révolution numérique et les enjeux de recrutement changent la manière de communiquer.

carine-lucie_pola

À l’heure où les candidats sont de plus en plus sollicités, comment les entreprises de conseil et de recrutement se positionnent et quels outils utilisent-elles pour communiquer sur leur valeurs et créer un engagement durable? Lucie Thomas et Carine Rochette du Groupe Adecco se sont prêtés au jeu d’un question réponse inspiré et inspirant.

Marie-Eve Bagot: Lucie Thomas, depuis 3 ans, vous êtes Responsable Communication et Marketing pour les marques Modis et Euro Engineering du Groupe Adecco, présentez-nous votre parcours et les grands enjeux de votre mission ?

Lucie Thomas : Après un passage dans le secteur de la construction, j’intègre le Groupe Adecco en avril 2011 pour m’occuper de la communication de la marque Ajilon Engineering dont je gère entre autre le rebranding sous le nom d’Euro Engineering en 2012. Et en septembre 2013, j’ai pris la responsabilité du marketing et de la communication des deux filiales qui constituent le pôle consulting du Groupe Adecco : Modis et Euro Engineering. Sur notre secteur des sociétés de conseil et d’ingénierie, mon premier enjeu est un enjeu de notoriété. Nous sommes sur un secteur totalement atomisé, où le Top 20 détient 60% du CA. Pour attirer les ingénieurs et gagner la confiance de nouveaux clients, nous devons clairement nous montrer au milieu des acteurs historiques et reconnus en développant notre notoriété et en renforçant notre image de marque.

Carine Rochette : J’ai intégré le Groupe Adecco il y a 13 ans en occupant d’abord des fonctions à dominante marketing. J’ai été ensuite Business Partner marketing pour Adecco PME et en janvier 2015 je participe au lancement de la marque Spring en France en tant que Responsable Marketing. En avril 2016, je suis promue Responsable marketing chez Adecco avec des enjeux tout autres : conserver notre place de leader et redonner une image agile et dans l’air du temps à cette importante machine qu’est Adecco pour recruter nous aussi des talents prometteurs et devenir la « boîte des jeunes ».

« Nous progressons sans cesse sur la simplification de la relation client et proposons une autre expérience client »

Aujourd’hui la notion d’Innovation est un élément important de positionnement des entreprises, est-ce qu’elle influence la forme de votre communication chez Adecco et Modis / Euro Engineering ?

C.R : Oui véhiculer une image de marque tendance et branchée est une question de survie. Nous sommes innovants dans notre construction d’offres de services en multipliant les partenariats avec des entreprises technologiques innovantes. Grâce à ces appuis, nous progressons sans cesse sur la simplification de la relation client et proposons une autre expérience client. Et ce positionnement influence du coup nos choix en matière communication. Pour être en phase avec cette image de marque connectée aux grandes mutations actuelles, nous nous devons d’opter pour des formats eux aussi très actuels.

L.T : Chaque jour nos équipes ont pour mission d’être expertes sur des sujets innovants tels que l’impression 3D qui est en train de révolutionner l’ingénierie et dont le marché devrait avoisiner les 35 milliards de dollars en 2020. Pour démontrer notre expertise, en matière de communication, nous avons opté pour l’écriture d’un livre Blanc mais aussi pour un film aux lignes forcément très modernes, un peu futuriste. En cela, oui, l’innovation influe notre forme de communication et a augmenté nos exigences en matière de rendu visuel. Les interlocuteurs de nos équipes, je pense à Modis notamment, ne sont plus uniquement des DSI. Ce sont de plus en plus des Responsable marketing ou Responsables du digital. Ces cibles sont beaucoup plus sensibles à la qualité des supports présentés et nous amènent à faire progresser l’ensemble de nos supports.

« L’innovation influe notre forme de communication et a augmenté nos exigences en matière de rendu visuel. »

La révolution numérique des entreprises industrielles devrait exploser dans les années à venir et avec, le nombre de demandes en matière de prestations numériques de vos clients. A votre avis, dans quelle mesure la communication audiovisuelle accompagne-t-elle cette révolution numérique ?

L.T : Intégration des stories dans Instagram, utilisation de Snapshat, Périscope, …, les entreprises utilisent de plus en plus ces canaux pour travailler leur contenu de marque, leur image de marque. Nous nous rendons compte que cela devient primordial de se positionner dessus pour véhiculer des valeurs d’entreprise, partager l’Humain de l’organisation et que nos collaborateurs le fassent eux-mêmes ! Et si vous prenez tous les médias, la vidéo est celui qui permet de le faire le plus facilement car c’est un média par nature vivant, sensoriel. De plus, la transformation digitale a multiplié de manière colossale le flux d’information et la manière de la consommer. Il faut pouvoir s’informer de manière nomade, sur écrans de téléphone par exemple, et pouvoir potentiellement s’informer en faisant autre chose. Et devant ces deux critères la vidéo est le média le plus approprié.

C.R : La transformation digitale demande d’être présent sur les canaux digitaux (RS) et la nouvelle manière de communiquer sur ces canaux c’est la vidéo. La vidéo permet une multitude de formats, permet de vulgariser une information parfois complexe pour la rendre accessible aux différents publics, elle permet un ton décalé et elle permet d’asseoir une vraie personnalité, une vraie différence de marque, de procurer une autre expérience client.

« La vidéo est le support qui permet de véhiculer plus facilement nos valeurs et plus globalement l’humain. »

Les réseaux sociaux d’Euro Engineering, de Modis et d’Adecco relaient un grand nombre d’offres d’emploi. Aujourd’hui votre challenge est de renforcer votre attractivité et de développer votre marque employeur. Selon vous, pourquoi la vidéo est-elle devenu un support de communication incontournable sur ce sujet ?

C.R. : Aujourd’hui les candidats sont hyperconnectés et n’ont pas les mêmes attentes de leurs futurs employeurs. Nous devons les capter là où ils effectuent leurs recherches, bien connaître leurs centres d’intérêt et leur parler avec le support qu’ils consomment : la vidéo.

L.T. : Fortifier notre marque employeur est au cœur de notre stratégie 2017. Chaque année nous recrutons 800 ingénieurs et il faut savoir qu’un ingénieur dans le numérique a déjà un contrat 1 an avant sa sortie d’école ! Donc pour parvenir à capter des ingénieurs sur-sollicités et pénuriques et les faire nous choisir plutôt qu’un important industriel ou l’un de nos concurrents, nous devons nous montrer autrement, montrer qui nous sommes, nos coulisses, l’ambiance au sein des équipes. Et la vidéo est le support qui permet de véhiculer plus facilement nos valeurs et plus globalement l’humain. La vidéo attire l’œil, c’est un support ludique et authentique, facilement virale.

Propos recueillis par Marie-Eve Bagot @MEBagot , Directrice Associée chez WAIT FOR IT PRODUCTION